Version mobile - Accès à la version classique

Actualités du 14 avril 2017

Conseil National de l’ORDRE DES PHARMACIENS (CNOP):


La présidente Isabelle Adenot a été nommée au Collège de la Haute Autorité de Santé et a donc quitté le CNOP le 31 Mars.
Le Vice-Président Jean-Pierre Paccioni, assurera l'intérim, en attendant que les dates des prochaines élections soient fixées.

Convention Pharmaceutique :


L’ANEPF a été reçue par Nicolas Revel, Le directeur général de la Caisse Nationale d’assurance Maladie. Celui-ci a été intéressé par la vision de l’ANEPF concernant le sevrage tabagique. L’ANEPF a donc été invitée à la séance de négociation avec les syndicats et les représentants des mutelles concernant les nouvelles missions du pharmacien.

L’intérêt pour l’ANEPF : permettre de défendre la vision de l’ANEPF sur ces nouvelles missions avec notamment le livre blanc (un recueil comprenant toutes les positions de l’ANEPF) et le bilan de médication

Les actualités :
- Le 29/03/2017, la FSPF a sorti un CDP au sujet de l’avant-dernière séance de négociations (à laquelle l’ANEPF n’était pas invitée).
- L’USPO voulait un contrat entre les syndicats et la CNAM au sujet de nouvelles négociations en cas d’évolution négative de la rémunération officinale, le plancher étant de -1%. Refus de la FSPF car elle a estimé que le plafond était trop bas
- Le directeur général de la CNAM souhaiterait une réforme de la rémunération pour 2019 alors que les syndicats le voudraient en 2018.
- De nouvelles missions sont réfléchies : bilan médication, dispensation de test colorectal.

La dernière séance de négociation a eu lieu le 4 avril

DESIR N°36 :






Tableau synthétique présidentielle 2017 :


Le bureau de l’ANEPF a réalisé un tableau récapitulant les propositions santé des candidats à la présidentielle qu’ils ont pu rencontrer ainsi que pour les autres.
Si les images ne sont pas très visibles n’hésitez pas à venir lire tout ça à la corpo directement





Conférence des Doyens du 5 avril :


Vaccination hépatite B :
Il y a en ce moment des tensions d’approvisionnement pour le vaccin du VHB qui est uniquement réservé à l’usage hospitalier. Or cette vaccination nous est obligatoire pour l’hôpital et donc le stage de 5HU. Par conséquent un délai sera accordé pour les étudiants en PACES pour que les 4e années puissent être à jour.
Si vous devez vous faire vacciner : Contactez le centre de vaccination ou la PUI de votre hôpital pour connaitre la démarche à suivre. Sachant que la 3e dose se fera au retour de la disponibilité du vaccin.

Enquête CSP :
L’ANEPF a pu présenter lors de cette CDD une contribution rédigée sur le CSP avec notamment :
- Le CSP doit être une synthèse des connaissances.
- Il doit valider des compétences
- Un oral (± écrit)
- Le jury se doit d’être pluridisciplinaire (maîtres de stage officinaux / industriels).

Une enquête similaire a été émise par les Doyens, il y a eu seulement 15 Facultés sur les 24 qui ont répondu.

Réforme 3e cycle :
La section A de l’Ordre (les titulaires d’officine) accueille d’un bon œil les nouvelles conditions de l’agrémentation des maîtres de stage.
L’ordre des pharmaciens est pour un DES SSI :
- Pas d’allongement des études ;
- Possibilité de faire des passerelles (d’un DES à l’autre) ;
- Application de mesures transitoires entre les deux statuts de pharmaciens qui coexisteront (Diplôme d’Etat et DES).
Aucune difficulté concernant le DES officine.
Concernant le DES industrie 2 options :
- Double diplôme (validation d’un DES et d’un M2 en 6ème année) ;
- Supplément au diplôme qui intégrerait les compétences associées au M2 de spécialisation choisie par l’étudiant.
- Dans tous les cas, cela ne poserait de souci aux industries. Mais il ne sera pas possible d’intégrer une formation de grande école (type HEC/ESSEC) pour valider le DES.
Application à la rentrée 2018 ou 2019 si des applications sont effectuées aussi sur la 5e année.
Concernant les stages :
- Réduction du stage d’initiation et son passage à la fin de la 2e année
- Augmentation des stages d’application de 3 et 4e année

Grand Entretien :


En 1 mot, MERCI !! Merci à tout ceux qui ont rempli le questionnaire car l’ANEPF a atteind les 5060 réponses dans toute la France ! Avec 263 réponses ici à Marseille.
Maintenant c’est l’heure de l’étude des résultats, on vous transmettra tout ceci !

Réflexion sur les stages :
Effectuée à la dernière Assemblée Générale qui a eu lieu il y a 2 semaines à Nancy.

Stage d’initiation :
Considéré trop long.
La proposition a été de le baisser à 2-3 semaines, de le fractionner (par exemple 4 semaines en 2e année en Mars et 2 semaines libres à la fin de l’année) mais ces stages ne doivent pas s’effectuer pendant les vacances.

Stages d’application :
Considérés trop courts. Et sans réelle mise en application.
La proposition est de réaliser 2 semaines en 1er semestre de 3A, 2 semaines au 2e semestre puis 2 semaines en M1. Il faudrait aussi plus utiliser les tableaux de bords des compétences.

Stages d’observations facultatifs :
Il doit être réalisable dans toutes les facultés car intégrés aux UE/ELCOS
Il faut renforcer la COM pour les étudiants, avoir un référent pédagogique. Il y a aussi eu une réflexion sur le fait de rendre obligatoire d’autres stages que celui en officine.

Orientation dans les études :
Il faut intéresser dès la 2e année. Pour ce faire il a été émis l’idée de faire un UE « projet professionnel de l’étudiant » comme réalisé à Bordeaux mais aussi ici à Marseille.
L’objectif est une orientation progressive de l’étudiant pour arriver à 1 entretien en 4e année pour le choix de filière qui prendra en compte la motivation et les démarches de l’étudiant.

Comme d’habitude si vous avez la moindre question n’hésitez pas à nous contacter !

Marie REPIQUET – Déléguée ANEPF 2016-2017





publié le 15/04/2017 à 11h56

Actualités du 17 Mars

Reforme 3e cycle



Suite à plusieurs questions de la part des étudiants le VP de l’ANEPF en charge de l’enseignement supérieur a décidé d’envoyer un mail récapitulatif sur la réforme que je vous résume ici.

FILIERE OFFICINE

Format du DES : une 6E année avec :
- Le statut d’interne
- 2 stages de 6 mois.
- Et 2 demies journées de formation hebdomadaire

Il n’est pas exclu de passer une courte période (encore flou) en hôpital à cause de la réglementation du statut d’interne.
- Le président de la Société Française de Pharmacie Clinique a signalé que ce pourrait être intéressant car pourrait permettre d’approfondir de nouvelles missions de conciliation, éducation thérapeutique, pharmacie clinique que l’on aurait pas confié à un externe en 5HU.

Les avis :
- La conférence des doyens CDD => opportunité de mieux former et d’avoir des études + professionalisantes
- Syndicats => favorables même si la FSPF aimerait un DES plus long
- Ministère des affaires sociales et de la santé => Très favorable.
- Ministère Enseignement Supérieur de la recherche => pas d’opposition forte mais dubitatif car un DES s’effectue normalement en 3ans et pas 1an

FILIERE INDUSTRIE

Certitude => 1 UE ou un stage ne peuvent pas capitaliser d’ECTS pour la 6e année indus ET le master 2 (ou école) en même temps !

Le DES n’est pas clairement expliqué dans les textes, essai de réaliser un DES industrie détaché du statut d’interne.

2 hypothèses :
- Hypothèse 1 => DES indus avec options pour se spécialiser dans grands secteurs de l’indus. Enseignement sur plateforme en ligne et stage optionnel. Si le volume de cours est pas trop important cela permettrait à l’étudiant de s’inscrire en // dans un autre cursus.
- Priorisée en CDD et présentée aux ministères

- Hypothèse 2 => DES indus avec option pour chaque intitulé de master 2 donc on change le nom de master 2 en DES. Les étudiants en LMD seraient en master 2 et ceux en pharma en DES.
Les avis :
- CDD => favorable hypothèse 1
- Ministère des affaires sociales et de la santé => favorable hypothèse 2. Pas ok pour un double diplôme sans allonger le cursus
- Ministère enseignement supérieur et de la recherche => pas défavorable hypothèse 1.

Conclusion =>
- ANEPF dans le flou avec retours non homogènes.
- Idée de faire un groupe de travail avec la DGESIP (enseignement sup) les doyens, étudiants voir le LEEM pour échanger et avancer

SELECTION

Retours plus souples du ministère de la santé au fur et à mesure des discussions.

Consensus => s’appuyer sur le projet pro avec un entretien en milieu de 4 lors du choix de filière.

A priori pas de numérus clausus mais un chiffre souple (environ 30 places en indus par ex).

STAGES

Tous les interlocuteurs semblent être d’accord pour :
- Un stage d’initiation + court et avec possibilité d’ouvrir à l’industrie et l’hopital
- Des stages d’applications allongés et diversifiés

Politique



Rencontre le 15 mars avec :
- L’équipe de Benoit Hamon
- L’équipe de Emmanuel Macron

USPO



Il s’agit d’un syndicat comme la FSPF.

Le nouveau bureau a été élu mais peu de changements puisque le président reste le même, Gilles Bonnefond.

Grand Entretien


Dernière ligne droite !

Comme toujours n’hésitez pas à nous poser la moindre question, on est là pour ça !
Marie REPIQUET – Déléguée ANEPF




publié le 20/03/2017 à 16h41

Actualités du 13 Mars

Référentiel des compétences :



Ce référentiel émane de la dernière réforme de nos études de 2009.
A cause de l’évolution de la profession, ce référentiel a été remis à jour.
Pour cela un Groupe de Travail a été mis en place avec :


L’ANEPF souhaite parfaire la partie sur la dispensation pour la refonder totalement à partir des bonnes pratiques de dispensation (document qui est paru fin 2016).

Stages :



Les idées :

=> pour mettre en pratique les connaissances théoriques et réduire la durée du stage d’observation qui en dégoûte certains
=> Il faut veiller à définir de vraies missions de l’étudiant pendant le stage.

Les ministères trouvent l’idée cohérente avec les études qui veulent être professionnalisantes.

L’ANEPF essayera de favoriser la réalisation de ces stages en dehors de la filière officine.

Communiqué de presse :





Le contexte :
Actuellement se déroule une réforme du 3e cycle des études médicales.
Il existe un DES commun entre les études de pharmacie et de médecine : le DES de Biologie médicale.

L’explication :
La FNSIP-BM a intercepté un projet de texte (bien avancé) concernant des modifications qui toucheraient le DES de biologie médicale notamment.
Mais :

=> en caricaturant les internes en pharmacie de biologie médicale finiraient avec un diplôme de médecin.

Grand Entretien :


Allez c’est super important ! Plus on aura de réponses plus ce sera représentatif et plus vos réponses pourront être utilisées face aux ministères, en conférence des Doyens etc.

A Marseille :


S’il vous plait on compte sur vous.

Réforme du 3e cycle :



Rendez vous du vendredi 10 mars avec M.ANNANE :
- Ministère de l’enseignement supérieur ; de la recherche et de l’innovation

Souhait de supprimer la filière IPR car ne débouche pas sur de vrais métiers.

Filière Industrie : NON catégorique pour l’utilisation d’un M2 => formation d’un DES obligatoire. Rappel de l’interdiction de faire un double cursus.

Régulation : pas de NC mais des recommandations ministérielles au niveau régional avec une orientation active.

Circulaire concernant les modalités du CSP données au Doyen à la prochaine conférence des doyens.

Pas de soucis pour réformer les stages

RPE :



Pour un sujet plus léger, les RPE (rencontres pharmaceutiques d’été) se dérouleront du 26 Juin au 2 Juillet !

Et voilà pour les dernières actualités, si vous avez la moindre question n’hésitez pas à nous contacter !
Marie REPIQUET – Déléguée ANEPF





publié le 14/03/2017 à 13h05

2e édition du DESIR de février




publié le 26/02/2017 à 18h35

Actualités du 24 février

Projet de la directive Proportionnalité :
Qu’est-ce que c’est ?
Tout cela vient d’un communiqué de presse de la Commission Européenne du 10 janvier (ici pour les plus curieux.)
Ce qui nous intéresse nous c’est l’article 6 qui après une traduction peut être compris de la façon suivante : « les états membres devront se justifier des régulations mises en place ou à venir pour certaines professions réglementées » (dont les pharmaciens font partis).
D'après la Commission certaines professions compliquent trop les conditions d'accès à leur exercice au détriment des consommateurs => cela crée un obstacle au libre marché des services au sein de la zone UE. Il est reproché aux états membres l’absence de transparence sur la régulation de certaines professions ainsi que que l’absence de critères.


Attention il s’agit d’un projet de directive, ce projet n’est pas « imminent » nous en sommes qu’au début.

Pour nous ?
Schématiquement si une régulation est analysée comme contrainte au marché unique, alors la commission européenne pourrait choisir de les supprimer.
Notre première préoccupation est donc le numérus Clausus.

Réactions ?
L’ordre des Pharmaciens s’est montré hostile à cette mesure.
Les organisations représentatives des pharmaciens, médecins et dentistes au niveau européen ont eu elles aussi la même réaction, ils souhaitent le retrait des professions de santé de cette mesure au nom de la qualité des services de Santé.

CNESER :
Il s’agit du Conseil National de l’Enseignement supérieur et de la recherche.
Dans l’ODJ du conseil du 21 février il était notamment présent un projet d’arrêté concernant l’élargissement de l’accès aux passerelles pour les études de pharmacie, médecine, odontologie et Sage Femmes aux diplômés des formations paramédicales. Ce projet s’inscrit dans la continuité des décisions de la Grande Conférence de Santé où il était souligné la nécessité de diversifier les profils des étudiants. Il avait été validé par la CNEMMOP (Commission Nationale des Etudes de Médecine, Maïeutique, Odontologie et Pharmacie) où l’ANEPF était représentée.

Négociations sur la Convention pharmaceutique :
Qu’est-ce que c’est ?
Il s’agit d’une négociation entre les syndicats (FSPF et USPO) et l’assurance maladie et elle vise à établir la feuille de route pour les 5 ans concernant la rémunération du pharmacien ainsi que des possibles nouvelles missions.
Il y aura 4 séances de négociations du 22 février au 6 avril. Si aucune négociation aboutit alors 3 mois seront ajoutés avec un règlement arbitral.

Propositions des syndicats :
Il s’agit des grandes lignes :


Et l’ANEPF ?
Suite à des ateliers menés lors de la dernière Assemblée Générale à Strasbourg les étudiants ont voulu rajouter l’amélioration des entretiens pharmaceutiques sur la table des négociations.
C’est pourquoi elle nous propose le « bilan de médication » qui a été réalisé avec le Comité de la Valorisation de l’Acte Officinale dont les objectifs sont :

Nous avons maintenant besoin de votre avis sur ce protocole, si vous souhaitez le modifier, l’intégrer aux négociations ou si vous avez des questions ! Si vous souhaitez lire le protocole n’hésitez pas à me le demander sur facebook ou à venir à la corpo.

Pharmactiv :
La 2e édition du concours de Pharmactiv est lancée ! Il s’agira cette année d’imaginer une campagne de communication autour de la délivrance de la contraception d’urgence et cela en partenariat avec le labo HRA Pharma.
Il s’agit d’un concours par équipe qui a pour objectif la création d’une campagne de communication qui sera diffusée et affichée dans l’ensemble des officines membres du réseau Pharmactiv en septembre.
Le dépôt des dossiers doit se faire avant le 17 avril 2017, et pour les dossiers finalistes le 5 juin.
Le gagnant se verra remettre son prix au congrès de l’ANEPF en Juin qui se déroulera à Grenoble, mais interviendra aussi au congrès de Pharmactiv à Berlin en octobre pour présenter son projet.
Pour toute info supplémentaire venez nous voir à la corpo :)

Les rencontres de l’officine :
Cette 10e édition se déroulera à Paris du 4 au 6 Mars 2017. Il est organisé par Revue PHARMA et a pour but de rassembler tous les acteurs de la profession (officinaux, industriels, grossistes répartiteurs, syndicats, comptables etc) pour 3 jours de débats, actualités, formations.
Plus d’information sur leur site

Pharmagoraplus :
Ce salon se tiendra à Paris le 11 et 12 Mars.
Il est majoritairement dédié aux étudiants de 6e année avec des conférences, ateliers etc.
En partenariat avec l’ANEPF un programme de première installation à été mis en place.
Plus d’information ici 
Pour vous inscrire 4 possibilités :


C’est tout pour les actualités cette semaine ! Au plaisir de vous voir à la corpo (Et au carnaval ;))

Marie REPIQUET
Déléguée ANEPF

publié le 26/02/2017 à 18h23

Page : [ 1 ] 2